Les amis de Clio

L'alliance entre le passé et le présent
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les bersekers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matt44
Maître absolu du forum


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Les bersekers   Jeu 9 Mar 2006 - 9:43

Salut les mythonautes, ;)

j'ai un grand mal à trouver des informations sur les bersekers scandinaves et je voudrais savoir ce que vous en sachez!

Je sais qu'ils étaient soi-disant animé par la fureur des dieux lors des batailles, certains site disent que c'est des vengeurs, d'autres disent qu'ils étaient drogués.
Par contre, tous s'accordent à dire qu'ils se battaient sans armure et étaient de vrai armes à tuer.

Que pouvez-vous me dire de plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histohebdo.canalblog.com
Cuauhtémoc
sage mythonaute
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Les bersekers   Mer 5 Avr 2006 - 11:53

Voilà ce que j'ai trouvé de mieux...

Le mot berserker, que l’on peut aussi trouver sous d’autres écritures (bersekir, bersekr...) désigne des guerriers du monde nordique et germanique, réputés invincibles.

« Berserker » pourrait signifier « peau d’ours »(de l’anglais « bear sark » : « poitrail d’ours »), mais l’interprétation la plus probable serait plutôt « sans protections » (du norvégien « bara särk »).

On sait très peu de choses des berserkers, et notamment si on naissait berserker (si certaines psychopathies étaient recherchées et exploitées) ou si on le devenait à force de drogues (dont le butoten, décoction d’amanite tue-mouches dans de l’hydromel) et/ou d’entraînement (la deuxième possibilité restant la plus probable...).

On sait seulement qu’ils étaient censés se battre sous l’emprise de la fureur d’Odin, ce qui devait leur conférer une quasi-invincibilité en combat au corps à corps. En pratique, leur folie les rendait insensibles aux blessures et à la peur. On peut également présumer que la charge de fous en première ligne était une tactique permettant de terroriser l’adversaire pendant les raids.

En revanche, on peut être sûr que ces guerriers étaient entourés d’un grand prestige, d’un bout à l’autre du monde scandinave. Pour les Nordiques, vaincre un berserker en combat singulier était un exploit digne des plus grands héros, comme on peut le lire dans les sagas islandaises. Voici ce que l’on peut lire dans l’Ynglinga Saga à leur sujet : « Ses hommes à lui [ceux d'Odin] allaient de l’avant sans armure, enragés comme des chiens ou des loups, mordant leur bouclier, forts comme des ours ou des taureaux, et tuant les gens en un coup, mais eux, ni fer ni feu ne les navraient. Ils étaient appelés berserkers. »

D’un point de vue historique, les Romains connaissaient déjà ces guerriers (et guerrières !) qui les attaquaient sauvagement en pleine nuit, pendant les guerres contre les Germains. Mais ce sont les récits des invasions vikings et des guerres scandinaves qui nous apportent le plus d’informations sur les berserkers.

Certains textes parlent d’un roi danois, ancien berserker, qui tua son fils dans un accès de fureur pendant un jeu de balle.

La folie furieuse des berserkers s’explique par la consommation d’un mélange d’hydromel et de champignons hallucinogènes. Cette décoction les plongeait dans un état de rage quasiment incontrôlable et leur enlevait toute sensation de douleur et de peur ; quand ils étaient sous l’emprise de ce produit, seul le goût du sang pouvait les apaiser. À tel point que, si on laissait attendre trop longtemps une horde de berserkers prêts à charger, au bout d’un moment ils ne pouvaient plus se contenir et finissaient par s’entretuer.

Ils auraient aussi donné naissance au mythe des loups-garous. On peut le voir dans différents rapports de soldats romains qui ont eu à affronter ces redoutables guerriers et qui ont cru avoir des hommes-loups en face d'eux. Surtout dans le rapport d’un soldat romain parti avec une légion (1 500 hommes) affronter un village avec 90 guerriers norrois (dont une vingtaine de berserkers). Du côté romain, il n’y eut qu’une quinzaine de survivants (qui furent ensuite attaqué par une horde de loups, et de vrais loups cette fois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matt44
Maître absolu du forum


Nombre de messages : 273
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Les bersekers   Jeu 6 Avr 2006 - 9:04

Cuauhtémoc a écrit:

D’un point de vue historique, les Romains connaissaient déjà ces guerriers (et guerrières !) qui les attaquaient sauvagement en pleine nuit, pendant les guerres contre les Germains. Mais ce sont les récits des invasions vikings et des guerres scandinaves qui nous apportent le plus d’informations sur les berserkers.

Ils auraient aussi donné naissance au mythe des loups-garous. On peut le voir dans différents rapports de soldats romains qui ont eu à affronter ces redoutables guerriers et qui ont cru avoir des hommes-loups en face d'eux. Surtout dans le rapport d’un soldat romain parti avec une légion (1 500 hommes) affronter un village avec 90 guerriers norrois (dont une vingtaine de berserkers). Du côté romain, il n’y eut qu’une quinzaine de survivants (qui furent ensuite attaqué par une horde de loups, et de vrais loups cette fois).

Vraiment très interressant sur ce point-là!
On sait où la bataille s'est passé? Il reste des écrits de la bataille?
ça me serait vachement utile!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histohebdo.canalblog.com
Skipp
héros mythonaute
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 44
Localisation : Durocortorum
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Les bersekers   Lun 19 Juin 2006 - 14:21

Cuauhtémoc a écrit:
On sait seulement qu’ils étaient censés se battre sous l’emprise de la fureur d’Odin
... ou de certaines drogues... Les peuples indo-européens anciens avaient semble-t-il coutûmes d'ingérer un breuvage à base d'amanite tue-mouche... ce qui les mettaient dans des états de fureur incroyable... A déconseiller donc, à moins d'avoir envie de se réveiller entre les 4 murs d'une prison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.cegetel.net
Bryaxis
apprenti mythonaute


Nombre de messages : 14
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Les bersekers   Mar 20 Juin 2006 - 0:08

Cuauhtémoc a écrit:

Ils auraient aussi donné naissance au mythe des loups-garous. On peut le voir dans différents rapports de soldats romains qui ont eu à affronter ces redoutables guerriers et qui ont cru avoir des hommes-loups en face d'eux. Surtout dans le rapport d’un soldat romain parti avec une légion (1 500 hommes) affronter un village avec 90 guerriers norrois (dont une vingtaine de berserkers). Du côté romain, il n’y eut qu’une quinzaine de survivants (qui furent ensuite attaqué par une horde de loups, et de vrais loups cette fois).

Je ne sais pas ou tu as trouvé ce récit mais c'est là un mythe sans fondement historique ! Une telle défaite serait presque pire que la bataille de Teuteburg, qui vit la destruction de plusieurs légions commandées par l'inepte Varus... Par ailleurs un tel taux de perte est impossible dans un contexte antique, et particulièrement en Germanie. Car un tel combat aurait impliqué que tous les barbares combattent à cheval en plaine, ce qui serait très surprenant vu que seuls les nobles combattaient à cheval, peu de ces animaux étant présent en Germanie. Un village dont tous les guerriers seraient montés serait une nouveauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bryaxis.be
Skipp
héros mythonaute
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 44
Localisation : Durocortorum
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: Les bersekers   Mar 20 Juin 2006 - 10:36

Cuauhtémoc a écrit:
Ils auraient aussi donné naissance au mythe des loups-garous. On peut le voir dans différents rapports de soldats romains qui ont eu à affronter ces redoutables guerriers et qui ont cru avoir des hommes-loups en face d'eux. Surtout dans le rapport d’un soldat romain parti avec une légion (1 500 hommes) affronter un village avec 90 guerriers norrois (dont une vingtaine de berserkers). Du côté romain, il n’y eut qu’une quinzaine de survivants (qui furent ensuite attaqué par une horde de loups, et de vrais loups cette fois).
ça ressemble un peu au film: "Le 13e guerrier" à part que les rôles sont inversés... C'est un grand nombre d'hommes-loup qui attaquent le village de norrois... rires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.cegetel.net
dagda
apprenti mythonaute


Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Les bersekers   Sam 5 Aoû 2006 - 0:17

Les berserker dans les légendes seraient une des deux armée qu'Odin aurait mis en place pour faire face au Ragnarok (la deuxième étant les Walkyries)
se sont de grands hommes barrak qui se droguaient (merci d'avoir donné la composition de cette drogue, je ne la connaissai pas) et qui attaquaient avec pour seul armures des peaux de bêtes (assez faible quand même non ?) mais cette armée (ou plutot ces hommes) étaient redoutable et redoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuauhtémoc
sage mythonaute
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Les bersekers   Lun 19 Fév 2007 - 22:35

Oh! Ca fait longtemps que j'ai posté cela, désolé si ces informations sont erronées car je citais l'article de Wikipédia alors vous pensez bien... réfléchit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bersekers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bersekers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis de Clio :: LE PASSE :: Mythologie et légendes-
Sauter vers: